Une carte des loyers au niveau national

La carte des loyers des maisons et appartements en France

Crédits photo : Ministère du Logement

Le ministère du Logement a publié un outil permettant d’avoir une estimation des loyers dans chaque commune de France.

 

LA MÉTHODOLOGIE DE LA CARTE DES LOYERS

 

Afin d’aider les professionnels de l’immobilier, les propriétaires bailleurs et les locataires potentiels à y voir plus clair dans le marché locatif de leurs zones géographiques respectives, le ministère du Logement a publié une carte des loyers par commune.

 

En effet, les données concernant les loyers français étaient jusque-là partielles car elles étaient recueillies par les Observatoires Locaux des Loyers (OLL), qui ne recensent que la moitié du parc locatif privé, principalement dans les 51 plus grandes agglomérations situées en zone tendue.

 

Cet outil, qui doit également permettre aux collectivités locales de mener des politiques du logement plus efficaces, a été créé par une équipe de recherche en économie d’Agrosup Dijon et de l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE).

 

Ces chercheurs ont analysé 9 millions d’annonces locatives publiées sur trois grands portails d’annonces. Les données ainsi collectées leur ont permis de calculer les loyers au m² – charges comprises – par commune, en prenant pour base de référence un appartement de 49 m² (avec une surface moyenne par pièce de 22,1 m²) et une maison de 92 m² (avec une surface moyenne par pièce de 22,5 m²).

 

 

COMMENT CONSULTER LA CARTE DES LOYERS

 

Si vous souhaitez connaître le montant moyen du loyer dans votre commune, il vous suffit de consulter la carte des loyers sur le site du ministère du Logement. Vous y trouverez deux cartes de France : une pour les loyers des appartements, l’autre pour les loyers des maisons.

 

Cliquez ensuite sur la ville qui vous intéresse (il est possible de zoomer si besoin). Vous obtiendrez alors le loyer moyen constaté sur cette commune. Un code couleur vous permettra d’identifier rapidement les zones où les loyers sont plus élevés que la moyenne (couleurs foncées), ainsi que celles où les loyers sont les plus bas (couleurs claires).

 

Cette carte sera réactualisée tous les 2 ans par l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL), en collaboration avec le ministère du Logement et les partenaires.

 

 

LES LIMITES DE LA CARTE DES LOYERS

 

Sur le papier, la carte des loyers est une base de données complète qui peut intéresser aussi bien les bailleurs que les locataires. Attention toutefois, cet outil possède quelques biais :

  • Les annonces analysées ayant été publiées entre 2015 et 2019, les données ne sont donc pas à jour et ne reflètent pas forcément l’état du marché locatif actuel ;

  • L’enquête menée pour alimenter cette carte des loyers ne fait pas de distinction entre les locations nues, meublées et touristiques, ni entre les logements neufs et les logements anciens, alors que les loyers de ces biens diffèrent en fonction de leurs caractéristiques respectives ;

  • Il existe des communes pour lesquelles aucune annonce de location n’a été trouvée lors de la collecte des données. Les montants indiqués par la carte des loyers pour ces communes sont donc ceux des villes voisines ayant des caractéristiques similaires.

 

Gardez donc bien à l’esprit que cet outil est à utiliser avec beaucoup de recul, pour les raisons évoquées ci-dessus. Les chiffres qu’il fournit sont donnés avant tout à titre indicatif, ils ne reflètent pas nécessairement avec exactitude l’état du marché locatif dans une commune donnée.

 

Que vous soyez propriétaire bailleur ou locataire, si vous souhaitez avoir une estimation fiable de la valeur locative d’un logement, rien ne remplace l’expertise d’une agence immobilière ou de tout autre professionnel de ce secteur.

 
 
———

Vous souhaitez obtenir d’autres conseils et informations sur le secteur immobilier ? Rendez-vous sur notre blog et abonnez-vous à notre page Facebook, à notre compte LinkedIn et à notre newsletter !

 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le