Location : La clause de solidarité dans une colocation

Colocation - Clause de solidarité - LE SERVICE DE GESTION

La colocation est souvent mal perçue par les propriétaires bailleurs, synonyme de précarité, d’instabilité et donc de risque de loyers impayés.

La clause de solidarité est une sécurité pour le bailleur puisqu’elle solutionne en partie ces risques d’impayés. En cas de pluralité des locataires, chacun d’entre eux est redevable, à titre individuel, de l’ensemble des obligations du contrat, y compris la prise en charge des dégradations locatives éventuelles, le paiement de la totalité du loyer et des charges locatives.
Le risque d’insolvabilité des locataires est donc diminué, puisqu’il est alors possible de réclamer le loyer à chaque locataire en cas de défaut.

Cette clause est une réelle sécurité pour le bailleur :

  • Lorsqu’un des colocataires donne congé, il reste solidaire du paiement du loyer, des charges, des travaux éventuels… pendant 6 mois après la date d’effet de son congé.
  • Cette clause de solidarité peut prendre fin si un nouveau colocataire est ajouté au présent bail.

Vous avez aimé cet article? Partagez-le