MaPrimeRénov’ étendu aux propriétaires bailleurs sans conditions de ressources

Rénovation Énergétique : Extension de MaPrimeRénov en 2021

Mis en place le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ est un dispositif d’incitation à la rénovation énergétique pour les propriétaires de biens immobiliers. À partir de 2021, cette aide évoluera afin d’être accessible à un plus grand nombre de demandeurs.

 

QU’EST-CE QUE MAPRIMERÉNOV’ ?

 

MaPrimeRénov’ est une aide financière mise en place par l’État. Il s’agit d’une prime versée aux propriétaires de biens immobiliers leur permettant de financer leurs travaux de rénovation énergétique : isolation thermique, chauffage, ventilation,…

 

Ce dispositif a été mis en place le 1er janvier 2020 pour remplacer progressivement le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE), ainsi que les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah).

 

Pour en bénéficier, le propriétaire doit demander, pour les travaux concernés, un devis à une entreprise qui devra impérativement posséder le label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

 

Il lui faudra ensuite se créer un compte sur le site dédié à MaPrimeRénov, afin d’y faire sa demande d’aide en y déposant le devis précédemment obtenu.

 

Une fois la demande validée, le propriétaire est informé du montant de l’aide qui lui est accordée. Il peut alors faire réaliser les travaux par l’entreprise qu’il a choisie. À la fin des travaux, il lui suffira de déposer la facture sur son compte personnel sur le site MaPrimeRénov’. Le versement de l’aide devrait se faire dans les 15 jours suivants.

 

MaPrimeRénov’ est cumulable avec plusieurs autres aides : les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), l’éco-prêt à taux zéro, les aides d’Action Logement, le chèque énergie, ou encore les aides des collectivités locales.

 

 

 

MAPRIMERÉNOV’ ÉVOLUE EN 2021

 

Dans le cadre du plan de relance de l’économie française, présenté par le gouvernement au début du mois de septembre, des modifications vont être apportées au dispositif MaPrimeRénov’ à partir du 1er janvier 2021.

 

Les catégories de propriétaires éligibles

 

En 2020 : seuls les propriétaires occupants pouvaient bénéficier de MaPrimeRénov’.

 

À partir du 1er janvier 2021 : les propriétaires bailleurs pourront également percevoir cette prime pour réaliser des travaux de rénovation énergétique dans les logements qu’ils mettent en location. Ce dispositif sera aussi ouvert aux copropriétés.

 

 

Les conditions de ressources

 

En 2020 : pour bénéficier de MaPrimeRénov’, il ne fallait pas dépasser un certain plafond de revenus, défini en fonction de la région où se situe le logement et du nombre de personnes composant le ménage qui en fait la demande.

 

À partir du 1er janvier 2021 : tous les propriétaires pourront demander à recevoir cette aide, quels que soient leurs revenus. Les ressources du demandeur seront toutefois prises en compte pour définir le montant de l’aide versée : les ménages les plus modestes percevront les aides les plus élevées, cette prime pouvant atteindre jusqu’à 90% du montant des travaux selon les cas. Le gouvernement a créé 4 catégories (bleu, jaune, violet et rose) en fonction du revenu fiscal de référence du ménage, de sa composition et de son lieu d’habitation.

 
Plafonds de ressources MaPrimeRénov' 2021

 

Vous pouvez également utiliser le simulateur Simul’Aid€s pour avoir une estimation du montant des aides que vous pourriez percevoir pour rénover votre logement.

 

 

Des bonus pour récompenser les gains de performance énergétique

 

En 2020 : MaPrimeRénov’ était versée sous la forme d’une aide financière forfaitaire, sans bonus.

 

À partir du 1er janvier 2021 : un bonus sera attribué si les travaux permettent à un bien de ne plus être étiqueté F ou G sur le diagnostic de performance énergétique. Cette mesure a été prise afin de renforcer la lutte contre ces logements appelés « passoires thermiques ». Un bonus sera également accordé si le bien atteint la classe A ou B. Dans tous les cas, il faudra toutefois réaliser un audit énergétique avant et après les travaux afin de prouver leur effet.

 

 

 

LA MISE EN PLACE DE LA NOUVELLE VERSION DE MAPRIMERÉNOV’

 

Comme indiqué plus haut, ces modifications entreront en vigueur le 1er janvier 2021. Il sera cependant possible d’en bénéficier pour les travaux dont les devis auront été signés à partir du 1er octobre 2020. Le cas échéant, la prime ne sera versée que l’an prochain car la demande ne pourra être effectuée qu’à partir du 1er janvier 2021.

 

La liste des travaux éligibles et les montants alloués pour chacun d’eux diffèrent selon que le demandeur appartienne à la catégorie « bleu », « jaune », « violet » ou « rose ». Par exemple, pour l’installation d’un chauffage solaire :

  • les demandeurs de la catégorie « bleu » pourront percevoir 8 000 € ;

  • les demandeurs de la catégorie « jaune » pourront percevoir 6 500 € ;

  • les demandeurs de la catégorie « violet » pourront percevoir 4 000 € ;

  • les demandeurs de la catégorie « rose » ne pourront pas percevoir d’aide via MaPrimeRénov’ pour ce type de travaux.

Vous trouverez l’ensemble des informations concernant chaque type de travaux dans le dossier de presse MaPrimeRénov’ fourni par le Ministère de la Transition Écologique.

 

Pour permettre cette extension de MaPrimeRénov’ à un plus grand nombre de bénéficiaires, le budget de ce dispositif a été augmenté de 2 milliards d’euros. Il faut toutefois garder à l’esprit que les demandes seront traitées par ordre de réception (premier arrivé, premier servi !), et qu’il existe un risque que le budget alloué soit entièrement utilisé. Ne tardez donc pas à prévoir vos travaux de rénovation énergétique si vous souhaitez bénéficier de cette prime.

 

À l’heure actuelle, il est prévu que MaPrimeRénov’ s’achève le 31 décembre 2022.

 
 
———

Vous souhaitez obtenir d’autres conseils et informations sur le secteur immobilier ? Rendez-vous sur notre blog et abonnez-vous à notre page Facebook, à notre compte LinkedIn et à notre newsletter !

 

Vous avez aimé cet article? Partagez-le